Sophie Lannefranque - Honte !

Je me permets de reproduire ici un texte de Sophie Lannefranque - auteure de théâtre - qu'elle écrit à l'occasion des manifestations de "La manif pour tous" dans les rues de Paris. Elle a su retranscrire exactement ce que j'ai ressenti et j'estime qu'elle porte tout entier mes sentiments à ce moment précis de notre Humanité.



« À propos de la manifestation d'hier ... J’ai honte.


Honte qu’il nous reste si peu d’esprit, si peu de sensibilité, si peu de fraternité. Honte de voir que sous le vernis d’une société moderne et libre sommeille un immense champ de mines réactionnaire.


Honte pour tous les couples homosexuels de ce pays, obligés de supporter cette énorme marche de bêtise haineuse à venir, mais aussi honte pour toutes les familles traditionnelles « maman-papa-enfants » qui s’en iront défiler ce jour là, sans même avoir été effleurés une seconde par l’idée, par la possibilité qu’un de leurs enfants devienne lui-même homosexuel un jour. Et n’y puisse rien. Et tombe amoureux. Et n’y puisse rien. Contre quoi, bon sang, allez vous défiler ? Contre l’avenir ? Contre l’âme humaine ? Contre l’amour ? contre la vie réelle ?


Honte.

Sonia ne doit pas avoir le droit d’épouser Charlotte ? Stéphane ne sera jamais le mari de Bernard ? Vous allez défiler dans la rue contre leurs amours ? pour le vôtre ? parce que le vôtre, lui, est légal ? respectable ?


Honte.

Car rien ne vous donne le droit d’interdire quoique ce soit qui ne vous nuise pas, relisez la constitution. Vous craignez que les mariages gays ne diminuent la natalité ? C’est vrai que nous ne sommes pas assez nombreux. Et en les interdisant, vous pensez quoi ? que les homosexuels, enfin ramenés à la raison par un discours courageux et rationnel, rejoindront en pleurant les rangs de l’hétérosexualité ? en vous remerciant de les avoir sauvés du gouffre ?


Honte.

Honte de cette misère de la pensée qui va déferler dans Paris comme une boue d’un autre âge, comme une maladie. Car vous ne défilerez ni contre la maltraitance des enfants, ni contre les pères incestueux ni contre les mères tortionnaires ni contre les familles destructrices. Pourquoi ? Parce que cela a le droit d’exister à vos yeux. Parce que ça, c’est naturel. Parce qu’on préfère ne pas le savoir. Parce que c’est dans la famille et ça y restera.


Honte.

Honte.

Absurdité.

Profond mépris des hommes et des femmes. En quelle année sommes-nous déjà ? 2013 ?


Pauvre année qui commence.

Et pauvres vies que les vôtres qui n’aurez trouvé dimanche aucun lieu de progrès de l’humanité où conduire vos enfants. »


Sophie Lannefranque

Posts récents

Voir tout

des choses impossibles

Il est bien des choses qui ne paraissent impossibles que tant qu’on ne les a pas tentées. /André Gide

désir de vivre

Tout désir, même celui de parler, est un désir de vivre. /Hubert Aquin

être sage

C'est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous. /Didier Erasme

  • e-mail.me
  • julie on facebook
  • julie on twitter
  • julie on instagram
  • julie on pinterest
  • julie on twitch
  • julie on youtube
  • julie on spotify
  • julie on curiouscat

© 2019 julieAGITACTION